blog banner

Investir dans immoblier en tant qu’étudiant: les grandes lignes

pensee-projet investir étudiant immobilier appartement

L’immobilier est un sujet auquel on ne s’intéresse pas forcément quand on est étudiant. Toutefois, c’est assez difficile d’accéder à la propriété avec ce statut. Néanmoins, des aides existent et il est tout à fait possible de limiter les frais pour rembourser l’emprunt immobilier.

Avec un peu de connaissances et de maîtrise sur le sujet, vous pouvez très vite prendre conscience de l’ampleur de l’opportunité que vous avez d’acheter un bien immobilier lorsque vous êtes encore étudiant (les jeunes diplômés sont aussi compris). Vous pouvez consulter mes autres articles sur le sujet pour en apprendre davantage.

Comment obtenir un emprunt immobilier ?

Pour obtenir un emprunt, il faut présenter des fiches de paye. En effet, le banquier définit un pourcentage d’endettement selon les revenus (généralement le taux ne dépasse pas 33%). Si votre banquier n’a pas plusieurs années d’expérience derrière lui, il se peut qu’il se braque si vous lui présentez votre projet d’achat. Le tout est d’être persuasif et d’apporter les bons arguments. Sinon, il est toujours possible de demander à un ami ou à ses parents d’emprunter à sa place et de rembourser le prêt.

Partez du principe que TOUT peut se négocier avec des marges plus ou moins élevées. Le tout est de connaître son sujet et de savoir jusqu’où la barre peut être mise. Faire un coup de poker faisant une proposition en dehors de ces limites peut être à double tranchant.

Quelles sont les aides pour devenir propriétaire ?

Pour l’achat de son premier bien immobilier, des aides existent :

  • Prêt à taux zéro : l’Etat propose une aide fiscale pour aider les particuliers dans leur premier achat immobilier, qui consiste à ne payer aucun intérêt. De plus, aucun frais de dossier ne sera réclamé.
  • Outre l’Etat, les collectivités locales peuvent également proposer un prêt à taux zéro dans la limite de 32 500 euros remboursable sans intérêt.

Être étudiant (qui plus est en alternance) est un avantage certain quant aux aides. Entre l’aide mobili jeune, les apl, la prime d’activité, la bourse… on ne compte plus les aides qu’un étudiant peut toucher. Avec un peu de culture financière, vous apprendrez à épargner efficacement et à réduire vos dépenses inutiles.

Limiter les frais : comment ?

Pour limiter les frais de nombreuses solutions existent.

Dans le cas où vous souhaiteriez habiter dans votre logement, votre loyer comblera votre crédit. Pour ma part, je pense que ce n’est pas de faire de son premier investissement son logement principal.

Plusieurs raisons à cela: moins d’aides (apl par exemple), une rentabilité nettement inférieur à ce que vous pourriez en tirer si il était en location, des frais supplémentaires que vous devez payer (en étant propriétaire et locataire de son propre logement) etc.

Ensuite, il est possible d’acheter un logement entre amis (colocation), afin de réduire les frais du remboursement de l’emprunt. Ce type d’investissement requiert de connaître son collaborateur un maximum. Je ne le recommande pas étant donné que vous multipliez votre risque.

Plusieurs dispositif existe pour réduire le montant de vos impôts sur vos biens. Vous pouvez regarder du côté des logements meublés ou encore de la rénovation d’anciens biens. Je ferai sûrement des articles sur ce genre dispositif à l’avenir.

Enfin, afin de payer une mensualité de crédit assez faibles, il est possible d’étaler le prêt sur plusieurs années. Dans certains cas, on peut par exemple les étaler sur 40 ou 50 ans. Pour ma part je recommande d’étaler le prêt entre 20 et 30 ans, ce qui permettra de dégager un cashflow positif. Rien ne vous empêche de vendre votre bien avant la fin du crédit pour toucher la plus-value que vous aurez dégagé.


Quels sont les avantages ?

Le principal avantage, c’est le fait d’acheter un bien immobilier tôt et d’être désendetté assez rapidement, bien avant sa retraite. Selon vos objectifs, vous pouvez rentabiliser vos bien et étendre votre parc immobilier le plus rapidement pour devenir rentier le plus tôt possible. Sinon, cela vous permettra d’avoir une retraire paisible.

Pour ma part, je compte investir dès que mon prêt étudiant sera terminé. Je vous conseille de suivre des formations en parallèle de vos études car le jargon immobilier peut parfois faire peur aux nouveaux arrivants. De plus, cela vous permettra d’assimiler les notions principales afin d’investir intelligemment.

Quels sont les inconvénients ?

Selon les points de vues, il n’y pas d’inconvénient si ce n’est que vous êtes temporairement endetté. Une bonne gestion de vos investissements vous permettra d’avoir des revenus en plus chaque mois. Ne vous arrêtez pas à votre unique actif qu’est votre revenu de votre travail. Imaginez une vie où les actifs que vous possédez ne nécessite que très peu d’investissement de votre temps ? Devinez quoi, c’est possible.

 

N’hésitez pas à commenter cet article et à me dire si vous souhaitez que je traite un sujet en particulier 😉

7 comments

  • Bonjour,

    je me présente afin d’avoir quelques informations.

    je suis actuellement étudiant (24 ans),

    je bénéficie de 850 (cpas) et 200 (allocation) mais comme je travail comme préparateur de commande, et deux autre jobs d’animation, mais revenus sont de (1500-1900).

    j’ai un capital de 15000.

    j’aimerais faire un crédit pour soit une bien immobilier : résidence principale, un terrain ou bien un immeuble de rapport.

    pouvez vous me renseigner sur les possibilités ou non svp ?

    bien à vous

    • Bonjour Nicolae,

      Plusieurs choses:

      – vous avez déjà un apport de 15k ce qui est bien pour demander un crédit (10k apport 5k notaire par exemple)

      – on a tendance à dire que le prêt dépasse pas 33%, mais ça dépend de combien d’euros il vous reste pour vivre. au SMIC et à 10k par mois ça sera pas le même %. Pour le coup je pense que les 33% s’appliqueront pour votre cas.

      – si vous souhaitez acheter un autre bien dans qq mois / années, le mieux est de louer le bien car en résidence principal ça vous fera économiser le loyer mais l’investissement sera considéré comme passif (car vous sortez de l’argent sans en gagner, même si c’est une économie), or si vous louez vous allez gagner de l’argent même si celui ci sera compensé par le crédit (= actif). Aux yeux de la banques ça montre que vous gérez bien ces notions et que vos investissements sont réfléchis.

      – si vous souhaitez y aller tranquillement, vous pouvez toujours acheter la résidence principale et la revendre sans imposition dans qq années si vous souhaitez acheter plus gros. Vous aurez eu le temps de mettre de côté et vous aurez fait des économies avec le loyer. Le risque étant de voir le prix de son bien baisser à la revente…

      Je ne sais pas où vous habitez, mais vous devriez acheter un petit appartement dans une ville active où le m² n’est pas très cher et le louer en meublé et courte / moyenne durée. Attention aussi à garder une épargne disponible en cas de “trou” dans la location pour payer votre crédit.

      maxime

  • Merci pour ces infos.
    Pour ma part j’ai 18 ans et je compte acheter un bien dans un futur proche en essayant sans apport de ma part.

    Mais si l’on crée une entreprise immobilière ne serait-ce pas plus simple et rapide ?

    Manolo Desvignes

    • Je pars sur l’interprétation que dans ta phrase “entreprise immobilière” signifie “agence immobilière”. Créer sa propre agence ne veut pas dire que tu vas investir personnellement dans l’immobilier. Si tu souhaites créer une agence il faut comprendre que c’est déjà un marché concurrentiel avec des grands noms déjà bien ancrée.
      A mon sens il existe deux manières pour acheter un premier bien immobilier rapidement. Soit il faut avoir un CDI afin de pouvoir contracter un prêt pour acheter un bien à mettre en location (ou bien dans lequel habiter), soit il faut se lancer dans l’entrepreneuriat de n’importe quelle façon que ce soit. J’en reviens à mon article sur l’état d’esprit qu’il faut adopter quand on est entrepreneur, tu peux créer plusieurs petites activités qui rapportent quelques centaines (voir milliers d’euros) tout comme créer une grosse société sur laquelle tu vas pouvoir capitaliser pour faire grossir ton portefeuille. Le premier step est d’acheter un bien qui s’autofinance, à toi de voir comment faire.

      En résumé, ce n’est pas plus simple et plus rapide de créer une agence. Ca t’apportera forcément des connaissances du terrains mais toute la théorie tu peux l’apprendre autrement. Et tu verras que les gens qui contredisent ça ce sont généralement des agents immobiliers car ils n’aiment pas voir que la partie théorique de leur job peut être appris par n’importe qui..

      En clair, si ta priorité est d’investir dans un bien, focus toi sur comment faire de l’argent pour avoir le plus gros apport possible lors du prêt. Plus ton apport sera important, plus gros sera le bénéfice mensuel.

  • Pour ma part, j’ai choisi d’investir dans l’immobilier via une SCPI ici : https://www.corum.fr/ . Le ticket d’entrée m’était accessible, car je n’avais pas une grosse somme d’argent à placer et l’idée même de faire un prêt ne m’intéressait pas. Avec l’argent que j’ai économisé grâce à ce placement, je pense me prendre un petit appartement après mes études.

  • L’investissement dans l’immobilier est très bien, mais aussi assez fastidieux. Très peu de banque accepte les crédits immobiliers “sans apport”, dans le cadre d’un PTZ il y a aussi pas mal de contraintes.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.