quelles formations études supérieures

DUT, Licence, Classe préparatoire… Quelles différences ?

Vous allez certainement être submergé par la multitude de formations qui s’offrent à vous arrivé au moment du choix de ses études supérieures. C’est là qu’on se rend compte du nombre de possibilité. Retenez une chose: il n’y a pas qu’une seule façon d’atteindre vos objectifs.

Si votre but est d’être journaliste, ne vous obstinez pas à essayer de rentrer dans une école de journalisme dès la première année surtout si vous n’avez pas les moyens, c’est absurde. Si vous avez envie de courir, êtes-vous obligé d’aller sur une piste de course ? Non. L’idée c’est qu’il existe d’autres moyens pour arriver à vos fins et je vais vous les démontrer.

Cet article s’articule en 4 parties:

  1. Le cycle universitaire
  2. Le brevet de technicien supérieur (BTS)
  3. Les classes préparatoires
  4. Les autres cursus

Le cycle universitaire

En université, il existe plusieurs diplôme que vous pouvez préparer.

Le dut (Diplôme Universitaire de Technologie)

Il se prépare dans un IUT (Institut Universitaire de Technologie). Le DUT se fait en formation initial (c-a-d que des cours avec quelques stages) ou en alternance (une partie du temps en entreprise, très apprécié à l’embauche). Il en existe de toute sorte: communication, génie électrique, informatique, marketing…

Après un DUT: les étudiants peuvent continuer leurs études en faisant une licence (ou licence pro), une école d’ingénieur, une école de commerce ou n’importe quel autre établissement qui propose un diplôme plus élevé. Sinon, ils sont aptes à commencer leur vie professionnelle.

La licence

Elle se fait en 3 ans. Il y a plusieurs licence par département universitaire (lettre, sciences, sport…) et elles ont toutes leurs spécificités. Une partie du cursus peut se faire à l’étranger avec le programme Erasmus et, selon les universités, des stages sont proposés durant la deuxième et troisième année. La licence est un peu plus théorique que la licence dite « pro » (professionnelle). en dernière année de licence, on voit beaucoup d’étudiants venir de pleins d’établissements: iut, prépa, licence, bts …

Après une licence: on peut décider de continuer ses études en master (bac +5) ou dans une autre école privée (ingénieur, commerce etc). Il est tout à fait possible de commencer à travailler avec une licence (tout comme avec un DUT).

Un master

Il se prépare en 2 ans. Généralement la première année est un peu plus généraliste que la deuxième, étant donné qu’il y a plusieurs spécialités de licences qui peuvent postuler pour un seul et même master. Durant la seconde année de master, la spécialité choisit entre vraiment en jeu. Un stage de 6 mois doit se faire en entreprise durant lequel l’étudiant doit étudier une problématique. Ce mode de fonctionnement est généralement appliqué par tous les masters mais il se peut que certains fonctionnent autrement. Il n’existe pas moins de 7700 masters différents, de quoi vous donner un large panel de choix.

Si vous optez pour cette formation, vous aurez le choix entre deux types de master: recherche et professionnalisant. Les mots parlent d’eux même, le master recherche permet de poursuivre avec un doctorat et le master professionnalisant est plus axé sur le monde du travail.

Après un master: vous pouvez donc choisir de continuer vos études avec un doctorat (axé recherche) ou bien vous pouvez commencer à travailler. Selon votre domaine d’étude et si vous négociez bien votre contrat, il est possible de commencer avec un revenu assez élevé.

Le doctorat

C’est le plus élevé des quatre grades universitaires (bac +8). Il est remis, en principe, après trois années de recherche postérieures à l’obtention d’un master et à la suite de la soutenance d’une thèse portant sur la réalisation de travaux scientifiques. C’est le grade universitaire généralement nécessaire pour devenir maître de conférences ou chercheur dans un établissement public. Durant cette période, l’étudiant peut être amené à donner des cours aux élèves de licence.

Brevet de Technicien Supérieur (BTS)

J’ai classé le BTS à part car ce n’est pas un enseignement universitaire. Il est comparable au DUT à la différence qu’il est plus spécifique. En effet, les diplômes universitaires technologiques restent souvent plus généraliste même si il existe beaucoup de similitude entre les deux diplômes. De plus, la formation a lieu dans un lycée qu’il soit public ou privé (comme les classes préparatoires). Les débouchés sont les mêmes que pour les DUT à la différence que les BTS sont plus destinés à des étudiants qui souhaitent travailler rapidement après leurs études de part leurs spécificités plus poussées.

Classes préparatoires (CPGE)

Les classes préparatoires aux grandes écoles (CPGE) sont des filières d’enseignement supérieur sélectives hébergées généralement dans les lycées. Communément appelées classes prépas ou prépas et pour la plupart publiques, elles sélectionnent sur dossier après le baccalauréat et préparent en un, deux ou trois ans, les étudiants aux concours d’admission à certaines grandes écoles (écoles de commerce, écoles d’ingénieur et écoles vétérinaires, notamment).

Le ministère de l’Éducation nationale a défini trois catégories de classes préparatoires aux grandes écoles : littéraires, scientifiques ainsi qu’économiques et commerciales. Il existe aussi des classes préparatoires aux écoles supérieures d’art et aux conservatoires supérieurs de musique et de danse ou d’art dramatique dont le concours d’entrée est souvent sélectif. Elles relèvent du ministère de la Culture.

Selon vos objectifs, les classes préparatoires ne sont en rien obligatoire. Je ne dirai pas que c’est une perte de temps (car toute formation est bonne à prendre si elles entrent dans vos objectifs) mais il faut bien que vous cerniez vos objectifs principaux et que vous soyez honnête avec vous même sur votre capacité à travailler. Si vous souhaitez entrer en école d’ingénieur, un licence peut suffire (même au bout de la deuxième année) à condition de travailler. En revanche, si vous visez une école qui recrute uniquement des étudiants sortant de classes préparatoires (qui, selon moi, est complètement dépassé), alors peut être que les CPGE sont une bonne option.

Les autres cursus

Il existe aussi des formations comme le bachelor et le master of sciences (Msc), mais ce ne sont que les termes anglophones de licence et master. Généralement ce sont les écoles privés qui utilisent ces termes étant donné que les termes de licence et master sont réservés aux enseignements publiques.

 

J’espère que cet article vous aura éclairé, n’hésitez pas à me dire dans les commentaires si dessous si vous voulez que je fasse un article pour expliquer un point particulier. C’est difficile de tout traiter sur une page ! 🙂